[#26] Driven Saison 1, de K.Bromberg

L’histoire : Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Ma note : 2,5/5

« Il fait partie de ces mecs qui vous consument entièrement. Il vous fait vous sentir entière quand vous ne vous étiez jamais aperçue que vous l’étiez pas.
Vous donne de la force et vous fait vous sentir faible en même temps.
Je sais que je suis capable de l’aimer comme cela, mais je sais que je n’en aurai jamais l’occasion. »

Lire la suite

Publicités

[#23] Calendar Girl Tome 6 : Juin, d’Audrey Carlan


L’histoire : Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.
Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Ma note : 3,5/5

« Ce n’est pas Warren Shipley qui m’accueil à l’entrée de sa demeure. L’homme qui se tient en haut des marches en pierre, adossés à la colonne en marbre blanc, semble tout droit sorti du magazine GQ. C’est Aaron Shipley, le sénateur démocrate de Californie. J’ai fréquenté mon lot de beaux gosses au cours de ma vie. J’ai également fréquenté des hommes capable de fendre du bois de leurs mains nues. Cependant, je n’ai encore jamais vu d’hommes qui portent aussi bien un costume. »

Lire la suite

[#18] Calendar Girl Mai, d’Audrey Carlan

L’histoire : Le mois de mai est chargé en émotion. Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle. C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette. En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

Ma note : 3,5/5

« -Tu es rayonnante, Mia. Je vais aimer te travailler.
Son regard sous-entend qu’il a l’intention de faire bien plus que travailler avec… Zut, qu’est-ce qu’il vient de dire ?
-Tu veux dire travailler avec moi ? je clarifie en haussant les sourcils.
[…]
-Non, ce n’est pas ce que je voulais dire, répond Taï avec un sourire en coin.
Zut, j’ai comme l’impression que ce mois à Hawaï va être une sacrée aventure… »

Lire la suite

[#14] Calendar Girl, Tome 4 : Avril, d’Audrey Carlan


L’histoire : Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude. Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Ma note : 3/5

« – Salut, Beauté.
Ce sont les premiers mots qui sortent de sa bouche – qui, au passage, est terriblement sexy. Dommage que ses paroles et la façon dont ses yeux me reluquent des pieds à la tête me fassent bouillir… de rage. Adossé à sa limousine, Mason Murphy porte des lunettes de soleil d’aviateur, ses cheveux sont châtain foncé avec des reflets roux, et son sourire en coin fait sans doute fondre les culottes de ses fans. Heureusement pour moi, je suis désormais habituée à être entourée de mecs canons. »

Lire la suite

[#13] Calendar Girl, Tome 3 : Mars, d’Audrey Carlan

L’histoire : Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Ma note : 4/5

« Mon client entre dans la chambre, « vêtu » d’une minuscule serviette nouée autour de la taille, son corps musclé recouvert de minuscules gouttelettes qui ruissellent sur lui. Ma bouche est sèche, tout à coup, et mon cœur semble avoir cessé de battre, cependant ça ne m’inquiète pas, car c’est plutôt une belle mort, non ? J’ai vingt-quatre ans et j’ai enfin vu la perfection masculine. »

Lire la suite

[#7] Calendar Girl, Tome 2 : Février, d’Audrey Carlan

 

cgfL’histoire : Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Ma note : 4/5

« – Tu ne penses jamais à autre chose qu’à ton travail ? je lui demande alors qu’il s’agenouille devant moi.
– Tu me demandes si j’ai envie de t’embrasser à t’en couper le souffle ? Ou si je meurs d’arracher ton t-shirt pour sucer les pointes de tes seins jusqu’à ce que tu me supplies de te faire l’amour ?
– Me faire l’amour ? je ricane malgré les fourmillements qui naissent entre mes jambes.
– Bien sûr, chérie, les Français font l’amour. Mais il y a bien des manières de faire l’amour. Ça peut être dur, rapide, lent, tendre. J’ai l’intention de te faire toutes ces choses durant de nombreuses heures. Mais pas maintenant. Maintenant, nous devons travailler. Nous nous amuserons plus tard. »

Lire la suite

[#3] Calendar Girl Tome 1 : Janvier, d’Audrey Carlan

16344080_10211775208435569_204051141_n

L’histoire : Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de $ qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort. Elle deviendra escort. Un contrat mensuel de 100 000 $.

12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres… des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

Ma note : 4/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

« – Tu travailleras au mois, c’est le seul moyen de gagner autant d’argent, dit-elle. […] Tu rejoindras le client où qu’il soit, et tu joueras le rôle qu’il veut pendant un mois. Mais attention ma poupée, je ne vends pas de sexe. Si tu couches avec eux, c’est parce que tu en as envie, et crois-moi, quand tu verras les hommes que j’ai sur liste d’attente, tu réfléchiras à deux fois avant de refuser. »

Lire la suite

Bad Romance, de Céline Mancellon

badromance2

L’histoire : Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant…

«Non. Tu n’es ni mon père, ni mon frère. Je m’habille comme cela me chante.
—Je suis ton petit mari.
L’entendre prononcer cette phrase avec une telle assurance me hérisse.
—Chris ! Tu n’es pas mon «mari » ! Et je ne suis pas ta «petite femme » ! Arrête avec ça ! T’es mon colocataire… mon proprio, ou assimilé, mais c’est tout ! C’est carrément malsain ton délire, là !
Il secoue lentement la tête et à la lueur taquine qui habite désormais ses yeux, je comprends qu’il prend plaisir à me rendre folle.
—Aucun mariage n’est parfait, ma petite femme.
Je lève les bras au ciel, excédée.
—T’es complètement fou, ma parole !
—Le sweat, tu l’enlèves seule ou tu veux que je te donne un coup de main ?
Je lui lance un regard meurtrier :
—Essaie un peu, pour voir. »

Ma note : 4/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

Lire la suite

Remember Tome 2, d’Alexandra Gonzalez

remember,-tome-2-767564

Attention : Ce tome est le second de cette saga, retrouvez ma chronique sur le premier tome en cliquant ici.

Je tiens à remercier Alexandra Gonzalez, l’auteur, pour ce service presse.

L’histoire : Vous avez assisté à leurs retrouvailles d’un œil extérieur, venez découvrir leurs faces cachées, leurs secrets en pénétrant leurs esprits.
« Il n’a rien fait ! Il a fui ! Je ne supporte pas cette putain de compassion que les gens ont envers mon frère. Il n’est qu’une belle gueule désespérément vide, un homme faible, un lâche et un bon à rien.» — Lucas.
« Ce que je ressens pour Reed dépasse la normalité, je m’en rends compte un peu plus chaque jour. Cet homme aux multiples blessures et au caractère brut et affranchi est à moi. Fiancée à lui, j’éprouve une vive fierté et aurais tendance à le crier sur tous les toits. » — Cara.
« Le chemin est encore long, j’en suis conscient, mais avec elle, tout est possible. Elle tient ma vie entre ses mains. Elle est ma force autant que ma faiblesse, et même si je suis encore en train de me chercher, je suis en proie à l’espoir qu’un jour, je trouverai cette lumière à laquelle j’aspire. » — Reed.
À Cornfield la vie suit son cours. Cara et Reed progressent tous deux dans leur couple en bâtissant des projets pour l’avenir tandis que Lucas évolue d’une manière inquiétante. Son comportement n’échappe à personne. Tels deux faces d’une pièce de monnaie, il alterne côté empathique, côté sombre.
Quels sont les desseins réels de Lucas ?
Ceux-ci risquent-ils de mettre en balance l’amour de Cara et Reed, mais aussi, la sérénité de Cornfield ?

« Evidemment! Mon plan est un succès! J’ai passé tant d’années à le peaufiner. Quinze ans en somme. Qu’est ce qui pouvait attirer Cara à Cornfield? Une seule chose : la maison de son enfance à l’abandon. Par quel moyen? Provoquer le décès de ses parents. Elle hériterait de cette demeure, et ferait tout pour ne pas laisser crouler cette bâtisse qui fut, pour cette famille, le cadre d’un bonheur aussi étriqué que pitoyable. » – Lucas

Ma note : 4,5/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

Lire la suite

Marked Men Tome 1 : Rule, de Jay Crownover

marked-men,-tome-1---rule-716369

L’histoire : Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

« J’ai tracé ma route hors du bar en me disant que c’était sûrement la première fois depuis que je l’avais rencontrée, quand elle n’était encore qu’une gamine, que je voyais Shaw être Shaw. Cela m’a rendu un peu nerveux de constater que, quand elle ne mettait pas toutes ses barrières et tous ses mécanismes de défense dédaigneux en place, elle paraissait si faillible, si indéniablement humaine, si accessible, et si… disponible. »

Ma note : 4/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

Lire la suite