[#35] Sons Of Alba, de Blandine P.Martin

L’histoire : Au seuil de son trépas, le chef du clan Mac Leod de Skye apprend à ses trois fils, Rhys, Kai et Scott, l’existence d’une jeune sœur, Effie. Inquiété par la disparition soudaine de la lassie, et face à l’inefficacité des recherches en cours, il intime à ses fils de partir en quête de cette enfant cachée, souhaitant affronter ses responsabilités tant qu’il est encore temps.
Armés de courage et de reconnaissance envers leur père et chef de clan, les trois frères se lancent dans un périple au travers de l’île de Skye. Sur les terres de leurs ancêtres, au gré de rencontres insolites, leur vision du monde pourrait bien s’en trouver bouleversée. Sur les traces d’un secret de famille, les Mac Leod s’apprêtent à vivre une aventure qui les changera à jamais.
Et si, s’ouvrir au futur était la seule manière de cicatriser du passé ?

Ma note : 4/5

« Peut être est-ce demander l’impossible, et j’ai conscience de la brutalité de cette nouvelle, mais j’aimerais que pour mes derniers instants, vous puissiez la retrouver. M’assurer du fait qu’elle soit en vie me permettrait de partir en paix… »

Lire la suite

Publicités

[#20] La Fiancée du Viking, d’Anaé Lambre 

Je remercie la maison Anyway Edition et Sylvie pour ce service presse, chez qui paraîtra le roman le 28 septembre 2017.

L’histoire : Neustrie, 911. Le destin de Mathilde est tout tracé : dans quelques semaines, elle devra épouser l’ennuyeux comte de Senlis. Mais alors qu’elle tente d’échapper à cette funeste union, elle ne se doute pas encore que sa vie sera bouleversée par l’arrivée des Vikings. Bien décidés à s’emparer de toute la vallée de la Seine, ceux-ci massacrent le père de Mathilde, comte de Bayeux, chargé de défendre la Neustrie contre les envahisseurs. À leur tête, l’ambitieux Rollon enlève la jeune femme dont le caractère impétueux ne tarde pas à lui poser problème. Alors qu’il tente de se débarrasser d’elle, son frère, Ragnar, la réclame comme esclave. Si Mathilde s’est juré de venger les siens, elle n’en est pas moins captivée par ce geôlier si étrange dont la beauté fascinante cache un tempérament qui la terrifie mais l’attire irrémédiablement…

Ma note : 4,5/5

« Soudain, un cri déchira la nuit. Puis un autre. Et beaucoup d’autres encore. Je n’en attendis pas davantage : repoussant d’un geste habile les lourds rideaux, je bondis hors du lit et m’élançai vers la fenêtre encore ouverte. Le spectacle qui s’imposa à ma vue était terrible et je restai quelques instants à regarder se jouer sous mes yeux affolés cet affreux théâtre. […] Les guerriers s’élançaient à leurs trousses en poussant d’abominables hurlements de bêtes sauvages. L’odeur qui montait à mes narines, mélange de bois brûlé et de sang était répugnante et me soulevait le coeur. C’était l’odeur du carnage. »

Lire la suite