[#12] L’Ame du Silence, de Magali Carre Ethuin

L’histoire : Rien n’aurait laissé présager que cette petite fille aux longs cheveux d’ébène serait différente des autres enfants. Pourtant, Magali devra affronter les difficultés liées à sa surdité. Moquerie, rejet et harcèlement seront son quotidien. D’illusions en désillusions, elle devra malgré tout marcher la tête haute surtout après avoir perdu son repère. Réussira-t-elle à enjamber les ronces qui parsèment son chemin afin de donner un sens à sa vie?

Ma note : 3,5/5

« Mon ours est cassé, j’ai beau appuyer sur son ventre il ne pleure plus… La petite danseuse dans ma boîte à musique tourne, tourne encore mais et encore mais la mélodie est silencieuse… Les aiguilles de ma pendule princesse ne cessent d’avancer mais il n’y a plus le tic-tac qui me berce tous les soirs… « Pourquoi tout est différent ce soir? Pourtant ma chambre est la même!!! » -Maman… Maman… MAMAN. « Même ma voix a disparue« . »

Mon avis : Au delà de ma préférence pour la romance et le fantastique, s’il y a bien un genre que j’aime lire également, c’est le genre biographique ou autobiographique. C’est le cas aujourd’hui du roman dont je vais vous parler : L’Ame du Silence, de Magali Carre Etuin.

Magali est née entendante, mais à l’âge de trois ans et de manière tout a fait brutale, elle perd l’audition. S’ensuit alors tout une batterie de test pour savoir a quel point Magali est atteinte. Lorsque le verdict tombe, ses parents sont sous le choc : Magali est sourde à environ 90% et devra porter une prothèse auditive. Grâce à cette dernière et à son orthophoniste qui lui apprend à lire sur les lèvres, Magali apprend petit à petit à vivre avec son handicap, et même si cela n’est pas simple, elle continue son parcours scolaire dans son école maternelle traditionnelle. En grandissant, elle doit faire face au regard des autres, à leur moquerie, leur incompréhension, leur indifférence, ce qui la tourmente beaucoup. Jusqu’à ce qu’elle intègre une école spécialisée sur Besançon et rencontre Nicolas, qui lui, est entendant. Lui redonnera t-il espoir ainsi que le goût de se battre malgré sa surdité? Il ne vous reste qu’à ouvrir le livre pour le découvrir..!

« J’ai compté les minutes et les secondes de cette première journée qui a été cadencée par la présentation des professeurs, la remise des livres mais surtout par le calvaire des présentations entre élèves. Il n’y a rien à faire, je n’arrive pas à les comprendre… Leurs voix est encore plus bizarre que la mienne et ils ne prononcent pas de la même façon. Je me sens si seule mais où est ma vie, où est ma place. Je me perds dans ma souffrance et le plus dur reste à venir… »

A une époque où tout le monde réagit différemment à la différence des autres, Magalie Carre Ethuin nous livre ici un roman émouvant et poignant qui nous permet de comprendre ce que ressentent les personnes qui souffrent d’un handicap, car même si dans L’Ame du Silence, l’auteur nous parle du handicap qu’est la surdité, il pourrait s’agir de tout autre handicap. Nous réagissons parfois bien trop violemment ou timidement face à ces personnes qui sont comme n’importe quelles autres, mais qui font face à des difficultés qui nous sont étrangères.

Avec beaucoup de pudeur, de sensibilité, d’amour, et de tristesse parfois aussi, Magali nous emmène dans son quotidien et nous fait vivre avec elle ses craintes, ses joies, ses batailles, ses victoires, ses chagrins. J’ai beaucoup aimé la suivre et elle m’a permis de jeter un regard totalement différent sur le monde du handicap, même si l’histoire à quelque peu été romancée pour les besoins du livre. Le seul petit bémol que je pourrais apporter est le fait que l’on passe parfois trop rapidement sur certains événements et je regrette également un petit peu la fin, je l’aurais peut-être préféré un peu plus positive mais mis à part cela, ce roman est une belle leçon de vie et je félicite Mme Carre Ethuin pour son courage!

 » Je suis démoralisée à l’idée de devoir encore affronter mes camarades, en fait j’ai peur… Peur de ne pas trouver ma place car je n’appartiens à aucun des mondes! Je suis sourde donc je ne fais pas partie du monde des entendants mais je ne fais pas partie du monde des sourds car je parle bien et ne connais pas la L.S.F. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s