[#2] Timide, de Sarah Morant

timide

L’histoire :

Discrète parce que c’est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l’affronter en face.

Réservée parce qu’elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c’était passé.

Aimée parce qu’il va entrer dans sa vie, et tout bouleversé tel un jeu de quille…

Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu’une personne prenne la peine de le découvrir.

Ma note : 4/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

« Évidemment, j’avais dix-sept ans et des garçons s’étaient déjà intéressés à moi. Certains s’éloignaient lorsque je relevais les yeux. D’autres partaient en entendant mes bégaiements. C’était stupide de voir à quel point le physique et l’apparence guidaient nos vies. J’étais déçue par ces personnes qui ne cherchaient pas à voir au-delà de la surface ni à découvrir qui je pouvais être, si on me laissait le temps d’être moi-même. »

Mon avis : J’ai découvert ce roman il y a de cela quelques mois en voyant de nombreuses blogueuses en parler sur Instagram. Ayant déjà pas mal de livre dans ma PAL, j’avais remis son achat à plus tard. Mais lors de mon passage au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse et de ma visite sur le stand Hachette, il me faisait bien trop de l’œil pour que je puisse lui résister (si si je vous assure, il me disait « achète moi achète moi! » et comme je n’ai absolument aucune volonté niveau livre et bien je l’ai acheté 😉 ). J’en ai également profité pour me le faire dédicacer par l’auteur qui était en dédicace à ce moment là et pour échanger un peu avec elle. Je la remercie au passage car c’est quelqu’un de vraiment très sympathique et très accessible. Après avoir terminé mes lectures en cours et mes services presse, je me lance enfin!

Eleonore est une jeune lycéenne que la vie n’a pas épargnée. Lorsqu’elle perd dans un terrible accident de voiture deux personnes auxquelles elle tenait plus que tout, sa vie bascule. Le départ précipité de Tyler son meilleur ami n’arrange en rien les choses. Abandonnée, Elie perd toute confiance en elle. Une grande timidité s’empare alors d’elle, l’empêchant de vivre sa vie pleinement, sa cachant du regard des autres, bafouillant à la moindre occasion, fuyant tout tentative de discussion quelle qu’elle soit. Jusqu’au jour où débarque Jason, nouveau garçon dans sa classe. Beau, prétentieux, arrogant, rebelle, le genre même de garçon qui ne s’intéresse qu’aux belles filles, à la capitaine des pom-pom girl par exemple. Pourtant, ce jeune homme mystérieux choisi de s’installer à côté d’elle en cours, de partager sa table à la cantine, et petit à petit, bien malgré Elie, fait céder toutes ses barrières. Cette fille l’intrigue et il se promet qu’elle sera sienne. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est le retour de la personne la plus importante de la vie d’Elie après son père et son petit frère : Tyler, son meilleur ami. Son meilleur ami qui, lui aussi, à des sentiments pour elle. Mais Jason ne laissera pas les choses se faire si facilement… Tyler n’a qu’à bien s’accrocher! Et Eleonore devra faire un choix, aussi difficile soit-il!

« J’avais lu des centaines de livres où la jeune fille croise le regard du garçon rebelle à la veste en cuir, puis ils vivent heureux avec plein de gosses. Dans la vraie vie, pourtant, le beau garçon finit toujours avec la jolie fille en minijupe. La timide du fond de la classe termine plutôt en bibliothécaire célibataire avec dix chats. »

À première vue, on peut se dire que ce roman est banal, que c’est une histoire comme on en trouve tant d’autre. Une fille, deux garçons, un triangle amoureux, et l’héroïne va devoir choisir entre les deux. La base est là certes mais l’auteur ne s’est pas arrêté à ce sempiternel schéma amoureux. Il y a de la romance oui, mais tellement plus derrière cela. Les personnages ont chacun une histoire, un vécu qui ne laisse pas indifférent. Ce qui rend le tout plus intéressant, c’est que toutes les informations ne nous sont pas données dès le début. On fait connaissance petit à petit avec les personnages, on découvre leur histoire, et l’auteur nous distille au fur et à mesure les révélations dont on a besoin pour comprendre l’intrigue.

Les personnages sont attachants, et derrière la fragilité et la timidité se cache au final une jeune fille qui a une grande force. Avec la perte de ses proches, le départ de Tyler, elle n’a plus ses repères, et tout cela lui a simplement fait penser qu’elle ne méritait pas qu’on s’occupe d’elle, qu’elle n’en valait pas la peine. Elle a totalement perdu confiance en elle et le contact avec les autres lui est très difficile. Tyler lui aussi a été touché par cette tragédie, mais sa réaction est bien différente de celle d’Elie. Et c’est en cela que le roman est intéressant : comment, chacun à sa manière, réagit et fait le deuil de d’un proche. Comment continuer à vivre, comment l’entourage peut être important dans ces moments là ou comment, au contraire, il peut nous entraîner encore un peu plus bas. Les thèmes abordés sont bien loin d’être anodins, ils sont même durs et c’est ce qui fait la force et l’originalité de ce roman.

« La société avait fabriqué des moules qui nous façonnaient et, lorsque vous ne vous conformiez pas aux classiques de la majorité, vous étiez rejeté.
Une personne obèse l’avait bien cherché en se gavant chez McDo.
Une adolescente enceinte était une fille facile.
Une personne timide était juste froide. Antisociale. Sans caractère.
J’avais compris que le mieux était de vivre comme une ombre, à l’abri des rumeurs et des jugements. Si je me concentrais bien, je pouvais presque imaginer que je n’étais qu’une extension du mur. »

L’autre point que j’ai apprécié, c’est que l’on se demande tout au long du livre lequel finira par faire le bonheur de notre héroïne. Jason? Tyler? Et si parfois l’on penche en faveur de l’un de nos protagonistes, l’instant d’après, c’est en faveur de l’autre que l’on penche. Je pensais bien avoir une petite idée mais j’avoue m’être remise en question plusieurs fois à ce sujet et je n’ai pas été totalement sûre jusqu’à la toute fin de l’histoire. Le fait que l’on alterne les points de vues de nos trois héros permet d’avoir leurs points de vue à tous les trois. De plus, les chapitres concernant Eleonore sont écrit à la première personne mais les chapitres concernant Tyler et Jason sont, eux, écrit à la troisième personne. De ce fait, je trouve que l’on s’identifie plus à Elie, on est plus investi dans son histoire, dans ces émotions, que dans celles des deux garçons.

Pour conclure, je dirais donc que l’on à affaire à une romance oui, mais pas que. Au delà du cliché du triangle amoureux, Sarah Morant nous livre un roman emprunt d’un grand réalisme, touchant, plein d’émotions, qui traite des problèmes de société tels que le harcèlement scolaire, ou encore de la difficulté face au deuil. Malgré son jeune âge, l’auteur a su me faire partager tout cela, m’indigner quelques fois, verser quelques larmes aussi… Pour le reste, je vous laisse découvrir par vous même si vous le souhaitez! 🙂

« Le conducteur abaissa sa vitre pour dévoiler l’épaisse tignasse foncée de Jason et je retins de justesse un grognement.
— Monte ! Je te dépose, me héla-t-il en faisant un petit signe de tête vers le siège passager.
Tellement typique. J’avais lu ce genre de scène une centaine de fois le soir, dans mes bouquins réservés aux adolescentes romantiques. La fille se faisait raccompagner par un beau garçon ténébreux qui finissait par l’embrasser. Enfin, il y avait cette histoire un peu farfelue où le garçon était un psychopathe. Il avait dépecé l’héroïne vivante et j’en avais fait des cauchemars toute la nuit qui avait suivi.
Je savais que Jason n’allait pas me dépecer ni même m’enterrer vivante, mais il représentait un tout autre danger. Je pourrais m’habituer à ne pas être invisible à ses yeux. Et cela finirait en catastrophe. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s