Harry Potter et l’Enfant Maudit, de J.K Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

hpL’histoire : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

JAMES
    On pourrait peu-être y aller, maintenant, s’il vous plaît?
    ALBUS regarde sa mère, puis son père.
GINNY
    Il suffit d’avancer droit vers le mur entre la voie 9 et la voie 10.
LILY
    J’ai tellement envie de voir ça!
HARRY
    Ne t’arrête pas et n’aie pas peur de t’écraser contre le mur, c’est très important. Le mieux, si tu as le trac, c’est de courir.
ALBUS
    Je suis prêt.

Ma note : 4/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

Mon avis : J’ai vécu ma jeunesse au rythme des sorties des romans « Harry Potter », j’ai grandi avec lui, évoluée tout comme lui. La lecture du dernier tome ayant sonné comme un adieu, quelle ne fut pas ma joie lorsque j’ai appris qu’une pièce de théâtre était en préparation et qu’en plus de cela, le script de cette dernière sortirait sous la forme d’un livre pour le grand public! Inutile de vous dire qu’il était pré-commandé depuis déjà quelques semaines et que j’attendais sa sortie avec impatience! A peine dans les rayons, le voilà déjà en ma possession. C’était reparti pour le monde magique de Harry Potter…!

Ouvrir ce nouveau tome d’Harry Potter a été comme un retour à la maison, un retour aux sources. Quel plaisir de se plonger à nouveau dans cet univers enchanteur, de retrouver ces personnages qui nous ont tant fait vibrer par leurs aventures tout au long des précédents romans!! Et quel plaisir de découvrir leur progéniture!

Nous découvrons ici un Harry adulte, marié à Ginny, père de trois enfants, comme nous avions pu le voir à la fin du septième et dernier tome de la saga. Albus Severus, le second fils d’Harry et Ginny, peine à porter le nom de Potter et tout ce que cela engendre, entretenant de ce fait une relation très conflictuelle avec son père. Afin de se défaire du joug de son paternel, Albus décide qu’il ne rentrera pas à Poudlard pour cette nouvelle année et de partir à l’aventure avec son meilleur ami Scorpuis afin de changer le cours des choses. Mais c’était sans compter le retour des forces du Mal…

HARRY (il finit par perdre patience)
    Et moi, tu veux que je te dise quelque chose? J’en ai assez que tu me rendes responsable de tous tes malheurs. Au moins, toi, tu as un père. Moi je n’en ai pas eu. D’accord?
ALBUS
    Et tu trouves que c’est de la malchance? Eh bien, moi pas.
HARRY
    Tu aimerais mieux que je sois mort?
ALBUS
    Non! Simplement, j’aimerais mieux que tu ne sois pas mon père.
HARRY (cette fois il voit rouge)
    Eh bien, moi aussi, il y a des moments où j’aimerais que tu ne sois pas mon fils.

Le fait de suivre cette fois-ci la descendance d’Harry et de ses amis est un bon point ici pour moi. Ce n’est pas une suite réelle des aventures d’Harry Potter mais une nouvelle histoire dans laquelle il fait office de personnage secondaire, tout comme Hermione, Ron, Drago,… que nous retrouvons également. Le héros de l’intrigue ici, c’est Albus, suivi par son fidèle acolyte Scorpius.  Ces deux personnages sont très attachants, Scorpius peut être même plus qu’Albus au final. Il a beaucoup d’humour et de répartie et m’a beaucoup fait sourire.

Le fait qu’ici le roman soit présenté sous forme de pièce de théâtre, ce qu’il est à la base, m’a quelque peu perturbé au début mais cela ne m’a ensuite pas dérangé outre mesure. Le scénario est très intéressant et bien trouvé, l’intrigue prenante, l’action et le suspens bien présent. Je déplore cependant l’absence de détail, de description, même si je comprends que le format pièce de théâtre ne permet qu’une approche « simpliste » et basée sur l’essentiel.

Ce roman ne représente pas un coup de cœur pour moi, ni une déception, mais un très bon moment de lecture. J’ai énormément apprécié retrouver Harry, ses amis, et découvrir sa famille, me replonger dans ce monde ou magie et réel se côtoie, où les sorts fusent, et ou le bien triomphe toujours. A lire pour les fans d’Harry Potter!

ALBUS/RON
    Ca va nous faire un peu bizarre non?
SCORPIUS/HARRY (d’un ton très théâtral – la situation l’amuse beaucoup)
    Va dans ta chambre. File immédiatement dans ta chambre. Tu es un très mauvais fils, vraiment abominable.
ALBUS/RON (il éclate de rire)
    Scorpius…
SCORPIUS/HARRY
    C’était ton idée… que je sois lui et que tu sois Ron! Je voulais simplement rigoler un peu avant de… (il ne peut retenir un rot sonore). Bon, OK, c’est vraiment horrible.
ALBUS/RON
    Vous savez, il arrive très bien à le cacher, mais mon oncle Ron commence à prendre un peu de bedaine.

Publicités

Une réflexion sur “Harry Potter et l’Enfant Maudit, de J.K Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s