Les Enfants du temps, Tome 4 : Compromise, de Marie Lergenmüller

ledt-4-2

Attention : Ce tome est le quatrième de la saga « Les Enfants du Temps ». Retrouvez ma chronique sur le premier volet de cette saga en cliquant ICI.

L’histoire : Alors que Kathleen McCarthy, repartie poursuivre ses études à Édimbourg, a perdu tout espoir de vivre un jour heureuse aux côtés de Connor, son frère Sean est quant à lui retourné en Irlande. Fermement décidé à réparer ses erreurs passées et à enfin mettre derrière lui son passé sombre, il n’a plus qu’un objectif : oublier jusqu’à l’existence même de la vie éternelle.
Mais les apparences sont trompeuses, et le destin des familles McCarthy, MacGill, O’Doherty, Gerner et Doyle étroitement lié depuis des siècles. Dans un monde où il est devenu difficile de distinguer les alliés des ennemis, rien n’est jamais acquis.
Dans ce dernier tome de la saga LES ENFANTS DU TEMPS, Marie LERGENMÜLLER nous emmène pour un ultime voyage en terres celtiques. Des landes brumeuses d’Écosse aux terres légendaires d’Irlande, les différents personnages vont se croiser à travers les époques avec un dénouement inattendu.

« – Tu le sais très bien. Je l’ai lu dans tes yeux. Tu as compris que ce n’était pas terminé.
– Certes, j’ai compris qu’il y avait un truc qui clochait, mais je ne suis pas certaines de vouloir le formuler à voix haute… murmurais-je, le cœur battant.
– Alors je vais le faire à ta place. Oui, je pense que nous sommes toujours immortels, même si je ne te conseille pas de vouloir vérifier cette hypothèse par toi-même. »

Ma note : 4,5/5

12721559_10209688453991414_1357940061_n

Mon avis : Il faut dire que j’attendais ce quatrième tome avec beaucoup, beaucoup, beaucoup d’impatience (je crois que j’ai dû demander à Marie Lergenmüller si elle avait des nouvelles pour la date de sortie un nombre incalculable de fois, désolée Marie 😉 )! A peine sorti, le voilà dans ma PAL. Le temps de terminé ma lecture en cours et c’est avec grand plaisir que je me suis à nouveau plongée dans les aventures de Sean, Aisling, Kathleen, Connor et les autres.

A la fin du tome 3, nous avions laissé Sean, Aisling et Kathleen à Inishbofin, face à un homme au regard hypnotique :  Cathal Doyle. C’est à cet endroit même que nous les retrouvons. Après une discussion en tête à tête avec Cathal, Sean comprend que tout est loin de se passer comme il le pensait et décide, afin de les protéger, d’éloigner sa femme, son fils et sa sœur du havre de paix que représente leur maison pour les envoyer en Ecosse. Intimant à Kathleen de rester en dehors de tout cela, il repart de son côté pour trouver les réponses aux questions que tout le monde se pose. Mais c’est sans compter sur l’esprit rebelle de notre belle rousse. Au détour d’une rue d’Edimbourg, Kathleen fait une rencontre pour le moins surprenante, rencontre qui va la mener sur les traces de son bel Highlander perdu ainsi que de celles de ses ancêtres. Sean lui, de son côté, tente de trouver le moyen de mettre fin définitivement à son immortalité et à celle de sa famille. Mais il semblerait que Duncan McDonald ne soit pas tout à fait de cet avis…

« Alors que j’avançais en prenant garde de ne pas m’étaler comme une crêpe sur le chemin rendu glissant par la neige, j’aperçus Aisling assise sur un petit banc. J’allais l’appeler pour lui signaler ma présence lorsque je fus stoppée net dans mon élan.
Non seulement Aisling n’était pas seule, mais en plus elle était accompagnée d’un garçon dont la présence ici me fit dresser les cheveux sur la tête.
Qu’est ce qu’Aisling fichait en compagnie de Lukas Gerner? Est-ce que ce dernier n’était pas censé être mort depuis quelques années […]? »

J’attendais énormément de ce quatrième volet! Etant restée avec de nombreuses interrogations à la fin du troisième tome, j’espérais que « Compromise » y répondrais. Et bien c’est chose faite! Marie Lergenmüller met une nouvelle fois tout son savoir faire dans l’élaboration et le suivi de cette intrigue qui nous tient en haleine depuis le premier roman! Tout s’imbrique à la perfection, tout se lie, se relie et l’on comprend alors que la malédiction de Sean et sa famille dépasse tout ce que nous pensions à bien des égards. J’ai été surprise par certaines révélations, un peu moins par d’autres mais ce que je peux vous dire c’est que je n’imaginais pas la moitié des rebondissements du roman! Il me tardait à chaque fois de pouvoir reprendre ma lecture afin de découvrir toujours plus de nouveaux éléments nourrissant l’histoire.

Les personnages sont toujours aussi attachants et j’ai pris plaisir à les suivre dans leur quête de la vérité, dans la résolution du problème de leur malédiction. Ils évoluent au fil roman, deviennent ce qu’ils sont réellement, les relations entre eux tous se modifient également et c’est un point qui rend le roman également intéressant. J’ai aimé retrouver chacun d’entre eux, même si le personnage d’Aisling n’est pas très présent dans ce tome. J’ai été également ravie d’en apprendre beaucoup plus sur Connor, sur son passé, sur ce qui l’a amené à être ce qu’il est aujourd’hui.

Ce quatrième tome est pour moi dans la lignée de tous les autres, c’est à dire très bon! Un peu moins d’action et c’est peut être le seul petit point que je déplore mais il n’enlève rien au fait que j’ai trouvé ce roman absolument génial, surtout en termes de révélations! Un intrigue rondement menée du début à la fin, qui va crescendo au fur et à mesure des tomes pour terminer dans une apothéose! Bref, si vous n’avez toujours pas lu la saga « Les Enfants du Temps », vous pouvez y aller les yeux fermés (enfin pas trop quand même hein, il faut quand même bien que vous puissiez lire 😉 )!

A savoir : Une dernière novella est encore à paraître!

« A vrai dire, malgré mon impatience grandissante, je n’arrivais pas à me résoudre à ouvrir l’enveloppe scellée d’un sceau de cire, là encore, indéfinissable. J’étais à la fois curieuse et angoissée.
Curieuse de savoir enfin pourquoi la fille de l’Advocate Close m’avait guidée jusqu’ici.
Angoissée à l’idée de ce que j’allais apprendre dans cette missive qui ne m’était pas adressée.
Toutefois, une chose était certaine : je connaissais le prénom et le nom inscrit sur l’enveloppe.

Mon avis sur le Tome 1 : ici
Mon avis sur le Tome 2 : ici
Mon avis sur le Tome 3 : ici
Mon avis sur Ténébreux : ici
Mon avis sur Vénéneuse : ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s