Elements, Tome 1 : The Air He Breathes, de Brittainy C.Cherry

elements,-tome-1---the-air-he-breathes-783291

L’histoire : Tout le monde m’avait avertie au sujet de Tristan Cole.

– Garde tes distances avec lui, me disait-on.
– Il est cruel.
– Il est froid.
– Il est bousillé.

C’est facile de juger un homme sur son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre.
Mais je n’ai pas pu agir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’elle était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée.
Lui et moi, nous étions des coquilles vides.
Nous étions tous les deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs.
C’était peut être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

« Je me débrouille bien. Je vais très bien. Je me répétais ça encore et encore. Un jour, ce serait vrai. Un jour, j’irai bien. Quand j’entrai sur l’autoroute I-64, mon estomac se serra. J’aurai voulu pouvoir prendre des routes secondaires pour aller à Meadows Creek, mais c’était le seul itinéraire possible. Il y avait pas mal de circulation malgré les vacances, mais le nouveau revêtement qui avait remplacé la chaussée défoncée rendait le voyage plus facile. Les larmes me montèrent aux yeux quand je me rappelais les infos à la télé.
Carambolage sur la I-64 ! Le chaos ! La confusion ! Les blessées ! Les morts ! Steven. Une respiration. »

Ma note : 3,5/5

12833252_10209688542793634_1560329503_n

Mon avis : J’avais repéré ce roman il y a de cela environ 6 mois, au détour de mes recherches sur les futures sorties et j’ai tout de suite été attirée par la couverture de ce roman. Un homme au look un peu hipster, visiblement blessé par la vie, un titre qui accroche, il n’en fallait pas plus pour m’intriguer. Un petit coup d’œil à la quatrième de couverture et le voilà ajouté a ma wishlist! Autant vous dire que j’attendais sa sortie avec grande impatience! Et c’est bien le problème quand on attend une sortie, en tout cas pour ma part : j’en attend beaucoup, voir beaucoup trop!

Alors soyons honnête, c’est une très belle histoire. Deux héros écorchés par la vie, qui ont perdu leur raison d’être et qui peine à rejoindre la lumière, une histoire d’amour, bien entendu, un soupçon d’histoire policière que je n’attendais pas ici et qui m’a agréablement surprise. Beaucoup d’élément sont réunis mais il m’a cependant manqué un petit quelque chose que je n’arrive cependant pas à identifier. Les héros sont attachants,  j’ai aimé le personnage de Tristan, sombre, malheureux, et le personnage de Lizzie, qui malgré sa douleur et son chagrin tente de se battre pour sa fille. Ils vont trouver l’un chez l’autre un exutoire, une manière de voir en l’autre l’être aimé disparu, mais quand les faux-semblant disparaissent, quand la réalité reprend le dessus, cette dernière n’en est que plus violente. Ils vont alors décidé d’apprendre à se connaître, à se découvrir tels qu’ils sont, avec leurs fêlures, leurs cicatrices.

« – Est ce que ça t’arrive de penser à moi autrement que comme à une amie?
Quand elle plongea son regard dans le mien, elle ne put pas ne pas y voir la réponse. Je sentis son âme qui scrutait la mienne. Ses yeux étaient pleins d’un intérêt curieux et sa beauté adoucie par un air mystérieux.
je battis des paupières.
– à chaque seconde. à chaque minute. à chaque heure de chaque jour.
[…]
Je l’attirai contre moi.
– Lizzie. J’ai envie de t’embrasser. La vraie Lizzie. La triste Lizzie. La Lizzie brisée. »

Une jolie histoire comme je le disais précédemment, où il est question d’acceptation, de rédemption, d’espoir, de pardon, d’amour. Le petit plus action/aventure que l’on découvre vers la fin du roman ajoute une petite note policière très intéressante. Cependant, je n’ai pas été transportée comme j’aurais pu le penser et comme je l’aurais souhaité. Peut-être en attendais-je trop, ou peut-être que je me lasse quelque peu des romances… Malgré ce petit point, qui reste je pense plutôt personnel, mon ressenti au sujet de ce livre reste plutôt bon, une intrigue bien menée, une histoire d’amour émouvante, un petit peu d’action. A lire pour un petit moment de détente sympathique!

« Tu connais ce lieu situé juste à la frontière entre le rêve et le cauchemar ? Ce lieu où demain n’arrive jamais et où hier ne fait pas souffrir ? Le lieu où ton cœur bat à l’unisson avec le mien ? Où le temps n’existe pas et où il est facile de respirer ?
C’est là que je veux vivre avec toi. TC »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s