Archer’s Voice, de Mia Sheridan

coupcoeur108880955_o

L’histoire : Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s Voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

« – Archer, ai-je murmuré en lui prenant la main pour la poser sur ma poitrine, où mon cœur battait la chamade, Tu sens? Voilà ce que je ressens pour toi. Si mon cœur bat si fort c’est parce que j’ai tellement envie que tu m’embrasses que j’ai du mal à respirer. »

Mon avis : Mon deuxième coup de cœur en ce début d’année! Archer’s Voice, ou comment ne pas avoir envie de reposer un bouquin! Un roman tellement émouvant, tellement beau,… « Elue meilleure romance au USA » et l’on comprend aisément pourquoi!

Tout d’abord, soyons honnête, je suis tombée amoureuse du personnage d’Archer! Moi qui ai d’une manière générale une petite prédilection pour les bad boys, je suis littéralement tombée sous le charme de ce personnage si touchant, si émouvant, si sensible et si vulnérable et duquel pourtant se dégage une telle force. Archer, qui n’a pas été épargné par les épreuves de la vie, vis en reclus depuis de nombreuses années. Jusqu’au jour où il rencontre Bree… Bree, profondément marquée elle aussi par le décès de son père dans d’horribles circonstances. Barbe de plusieurs mois, cheveux longs et une allure d’homme des cavernes, Bree est immédiatement attiré et intriguée (tout comme nous!) par cet homme qui pourtant ne lui offre que son silence. Archer ne connaît rien à la vie, rien à l’amour, mais Bree n’en a que faire. Ils vont tenter, ensemble, d’avancer sur le chemin de l’amour et de la guérison mais le parcours est long et semé d’embûches.

Ce livre est tout bonnement superbe. Je me suis laissé emportée au fil des pages dans l’histoire d’amour entre Bree et Archer, dans cette souffrance que ressent ce dernier, dans l’envie de savoir ce qu’il lui est réellement arrivé et également dans les efforts de Bree pour le ramener dans la « vraie » vie malgré les blessures qu’elle porte en elle également. Je me suis identifiée à eux, je me suis reconnue dans certaines de leurs émotions et j’ai pleuré avec eux.

Le seul petit bémol que j’ai trouvé dans ce livre concerne les scènes de sexe (parce que oui, il y en a quelques unes 😉 ). Ce n’est pas du tout un livre érotique à proprement parlé et même si je ne suis pas du genre prude (des livres érotiques j’en ai lu plusieurs et apprécié quelques uns!), je trouve réellement dommage d’utiliser des termes aussi crus dans ces scènes là alors que l’histoire est tellement belle. Je pense que l’on peut décrire les choses de manière un peu plus poétique et que cela aurait mieux fonctionné avec l’histoire. Il y a également un autre petit problème qui m’a un peu chiffonné : la mise en page… Des passages qui devrait en italiques car parlé en langages des signes ne le sont pas, des fautes de frappe, des erreurs de traduction,… Pour une maison d’édition comme Hugo New Romance, j’ai été un peu surprise de voir qu’il avait laissé passer cela… Mais cela reste un avis personnel et n’entache en rien ce que j’ai pensé de ce roman, que, bien évidemment, je recommande 😉

« – Pourtant c’est le cas. C’est le cas parce que j’ai peur de t’aimer. J’ai peur que tu me quittes et de me retrouver à nouveau seul. Et que ce soit mille fois pire qu’avant, parce que je saurai ce que j’ai perdu. Je ne peux pas… Je voudrais pouvoir t’aimer mille fois plus fort que j’ai peur de te perdre et je ne sais pas comment faire. Apprends le moi, Bree, je t’en prie. Ne me laisse pas tout détruire. »

Publicités

4 réflexions sur “Archer’s Voice, de Mia Sheridan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s